Nuits Botanique: Kittin is high

La DJette grenobloise a fait trembler les serres du Bota et... ses oreilles.

Nuits Botanique: Kittin is high

Affluence des grands soirs en cette "première" officielle des Nuits Botanique après un warm-up  époustouflant de qualité mardi dernier avec Valerie June et Balthazar.  

Plutôt qu'un Rachid Taha qui a été -très- loin de remplir le Chapiteau, c'est dans une Orangerie surchauffée que nous avons préféré jouer des coudes pour découvrir le nouveau live de Miss Kittin.

Voilà maintenant vingt ans que cette diplômée sortie de l'école supérieure d'Art et de Design d'Amiens affole le dancefloor. Djette impressionnante d'inventivité dans ses mixes, productrice ouverte aux collaborations les plus improbables, fashion victim mais aussi compositrice, Caroline Hervé a le mérite de toujours se remettre en question.

A l'heure ou des dj's stars se contentent de cachetonner aux quatre coins de la planète en branchant une clef USB dans un laptop posé sur une table de cuisine, la Miss se fend d'un double album généreux, "Calling From The Stars" et le présente de front à son public avec un vraie mise en scène.

Lancé par l'envoûtant Flash Forward, premier titre de "Calling From The Stars", sa prestation malaxe électroclash, effluves new-wave,  techno épurée et même relants pop.  La voix est claire,  l'accent "frenchie" posé sur ses refrains en forme de slogans a son charme particulier, les infrabasses secouent les murs de l'Orangerie et le sonomètre dépasse largement les 105 dB.

"Kittin is High", chante-t-elle dans une gestuelle robotique. Et c'est vrai. La belle joue aves ses curseurs,  prend une guitare basse pour l'électro-gothique Grace,  secoue la tête comme une ado rebelle sur Bassline et enfile même sa tenue d'infirmière fétichiste qu'elle avait portait à ses débuts lorsqu'elle accompagnait son complice The Hacker.

Après une cinquantaine de minutes, elle met un casque sur les oreilles et balance la purée sur le hit hédoniste Silver Screen (Show Scene). Elle salue son public, déclare qu'elle a une oreille en sang et promet de revenir "very soon".  Miss, si tu nous lis,  promets-nous de faire attention à tes tympans et de nous chanter ton enivrante reprise d'Everybody Hurts de R.E.M. qui figure sur ton nouveau skeud. Nous, on adore….

Sur le même sujet
Plus d'actualité