Nuits Bota: Vismets – des potes et des pils

Depuis leurs trois concerts flamboyants donnés dans le cadre du Brussels Tour en décembre dernier (trois cafés, une bus anglais qui fait lajonction et l'euphorie au bout de la nuit), les Vismets n'avaient plus joué dans la capitale.

31898

Entre une date en France et une tournée chez les Helvètes, le gang retrouvait les Nuits en tête d'affiche au Chapiteau, un an après y avoir lancé son premier album "Gürü  Voodoo". Sous les faveurs d'une distribution française, celui-ci vient d'être réédité avec nouveau packaging et bonus CD comprenant remixes et live.

Gueules d'anges qui abusent trop sur la Vodka Wyborowa, cuir fatigué et valoches sous les yeux, les Vismets lâchent pourtant toute la gomme et présentent en live des versions survitaminées de leurs compositions.

Dilemna, Wasted Party, She's a Psycho, Vultures Of Tronica qui fait la jonction avec Ghinzu, She's a hippie ou encore le très Strokes We are professionals tiré de leur premier Ep gagnent encore en intensité. Une remarque qui vaut aussi pour leur reprise tonitruante d'Arnold Layne où l'atmosphère psychédélique originale de Pink Floyd croise l'énergie brute du MC5.

Intrinsèquement, les Vismets ne sont pas plus doués que les autres, mais ils possèdent des atouts qui font trop souvent défaut sur la scène rock francophone. Ils ont de l'ambition, ils n'arrêtent pas de jouer, s'entendent comme de vrais potes et font les 400 coups comme des sales gamins. Ça se voit, ça s'entend et ça fait plaisir.

Vismets revient le 25/6 au Verdur Rock, le 14/7 au Dour Festival et le 23/7 aux Francofolies de Spa.

Sur le même sujet
Plus d'actualité