Nuits Bota: Veence Hanao dans la nuit au Musée

« C’est clair qu'il ne faut plus grand chose pour que tout se casse la gueule ». Dès les premiers mots, le nouveau petit prince du rap bruxellois donne le ton.

861835

Après son set sold out à la Rotonde en février dernier et ses critiques dithyrambiques dans Les Inrocks ou Libé, Veence Hanao est attendu ce soir comme le loup blanc.

 

Le voilà donc reprogrammé au Bota dans la salle du musée. Excellente idée. Cadre scolaire, abat-jours rétro qui clignotent et… basses fracassantes. Le contraste est saisissant. La Nuit au Musée peut commencer.

 

Kick, snare, bienChasse & PècheMickey Mouse.  Enchaînant les perles de son nouvel album comme un véritable pro de la scène, Veence Hanao révèle toute l’étendue de son talent. Textes dark et acides, décor sonore trippant, flow qui navigue entre rap et slam avec une précision chirurgicale.

 

Toujours sur le fil mais jamais hésitant. «Botanique, donne-moi du bruit !», martèle encore l’artiste. On ne s’est pas gêné. Au point d’exiger  et d’obtenir un double rappel. Veence Hanao ce soir au Bota, c’était la claque. La grosse grosse claque.

Sur le même sujet
Plus d'actualité