Nuits Bota: Les BB Brunes s’émancipent

Devenus grands, les quatre ex-bébés rockeurs ont retourné le Cirque Royal. Sans fausses notes.

857177

Rien de tel qu'un Cirque Royal, ses fauteuils rouges vintage et ses balcons à l'ancienne pour accueillir ces BB Brunes 2.0, plus matures et élégamment vêtus de costumes 50's.

 

Rien de tel non plus, que la configuration mi-assise, mi-debout de la salle bruxelloise pour permettre aux parents de s'asseoir confortablement en attendant que leurs ados aient épuisé leurs cordes vocales.

 

C'est en tout cas ce qu'on s'est dit, samedi soir, en observant la foule très teenager et massée en nombre, venue applaudir les quatre garçons dans le vent de l'ex-nouvelle scène du rock français.

 

Portés par le set énervé de leurs potes belges d'Elvis Black Stars en première partie et par les cris stridents de leurs fans ravies, les BB Brunes escortés d'un cinquième membre au synthé, donnent le ton dès Grande Rio, morceau d'ouverture de leur album dernier "Long Courrier".

 

Et pas de doutes, les anciens bébés rockeurs ont bien grandis. Touts minets et nonchalants qu'ils restent, Adrien Gallo et ses acolytes s'éclatent à faire hurler les filles toujours plus fort ("«Faites du bruit!"), mais surprennent surtout grâce à la puissance de morceaux comme Hémophile ou Au Garde à vous tirés de leur dernier disque.

 

Après une grosse heure de concert, un rappel, une montée d'Adrien dans les gradins pour aller toucher des mains et un Stéréo devant une salle intégralement assise, les quatre (+1) membres quittent la scène, remontés à bloc pour aller fêter les 26 ans de leur bassiste, Bérald.

 

Finalement, ponctué des tubes inévitables comme Lala Love You ou Dis-Moi, le show des BB Brunes sans être révolutionnaire, aura fait bouger la foule, taper dans les mains et même lever les parents, pas si mécontents d'être venus accompagner leurs filles. Et c'est déjà pas mal! – M.F.

BB Brunes – le 3 août au Ronquières Festival et le 11 juillet aux Ardentes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité