Nos tops et nos flops des matches du premier juillet

Chaque jour, la rédaction de Moustique attribuera ses bons et ses mauvais points. Au diable les fiches techniques, nous, ce qui nous intéresse, c'est tout ce qui fait le match: du geste technique à la faute de... goût.
 

1133765

Top

#1 Wa is da feichtão?

_ Samedi 5 juilet: Hazard élimine l'Argentine à lui tout seul. Un premier but de la main (de Dieu) et un second sur un slalom tout aussi maradonesque.

_ Mercredi 9 juillet: On tape facile des Pays-Bas trop sûrs d'eux après leur victoire 5-0 contre le Costa Rica.   

_ Dimanche 13 juillet: La Belgique écrase (et un, et deux, et…) trois zéro la France, qui a battu le Brésil en demis, devant un stade tout acquis à notre cause et qui scande pendant tout le match "Wa is da feichtão?" ("Waar is da feestje"). Le dernier but est marqué sur une bicyclette de Van Buyten.

Non, on a pas encore dessaoulé…

 

#2 Tim Howard, secrétaire de la Défense

Sur Twitter, ce fut les deux premiers mots de Vincent Kompany: “Two words… Tim Howard“. Il était évidemment bien placé pour apprécié le match du portier américain, qui a sauvé pas moins de 15 ballons sur les… 39 tirs belges. Deux stats qui sont aussi deux records en Coupe du Monde depuis 1966. Sans le gardien, méritoirement élu Homme du match par la FIFA, ça devait être 5-0 après 90 minutes et on se serait épargné ces insoutenables prolongations. Pour la petite histoire, ce sosie officieux d’Anthony Vanden Borre est atteint de la maladie Gilles de la Tourette. A se demander si ce n’est pas ce trouble neurologique qui lui permet de faire des arrêts-réflexes qui tiennent des spasmes… En attendant, le web s’est évidemment emparé de sa performance. Pendant quelques minutes, il a ainsi été renseigné comme Secrétaire de la Défense des Etats-Unis sur Wikipédia. Sur Twitter est apparu le hashtag #ThingsTimHowardCouldSave (“les choses que Tim Howard pourrait sauver“). Par exemple? Mufasa, le Titanic ou les deux tours. Mais finalement, pas son équipe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Flop

#1 Mais si, Messi

On avait pas encore commencé à boire au moment de Suisse-Argentine, donc, en toute objectivité, ils sont quand même vachement prenables ces Argentins, non?


#2 Verthongen (ne s’en) remet (pas)

C’était une critique récurrente du système tactique de Wilmots: il semblait interdit aux arrières latéraux de passer la ligne du milieu de terrain. Le match d’hier a démontré qu’il n’en était rien: aussi bien Alderweireld à droite que Vertonghen à gauche ont multiplié les raids par les ailes sur la défense américaine. Au point que le second cité, accablé par la fatigue, ne finisse par… vomir sur le terrain, à la fin du temps réglementaire, juste avant le début des prolongations. Allez, on vous offre la meilleure image, juste pour le plaisir. La vidéo est à voir ici!

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité