Nos tops et nos flops des matches du 30 juin

Chaque jour, la rédaction de Moustique attribuera ses bons et ses mauvais points. Au diable les fiches techniques, nous, ce qui nous intéresse, c'est tout ce qui fait le match: du geste technique à la faute de... goût.

1133193

Top

#1 Schumacher sort (de ce corps)!

France – Allemagne en quarts, donc. La dernière fois, en 1986, les Allemands étaient passés. En 1982 aussi, et toute la France se souvient de la sortie de Harald Schumacher, tous crocs de boucher dehors, sur l'infortuné Battiston. On ne voudrait pas jouer les oiseaux de mauvais augure, mais vous savez ce qu'on dit: jamais deux sans trois. Et puis, comme son prédécesseur, l'actuel gardien de la Mannschaft Manuel Neuer adore les sorties kamikazes loin de son but. Ça sent le drame…     


 


#2 Faute avouée à moitié pardonnée

En rentrant à la maison, Suarez semble revenu à la raison. “J’ai eu l’opportunité de retrouver mon calme et de réfléchir à la réalité de ce qui s’est passé“, a écrit le footballeur sur Facebook et sur Twitter. Et la réalité, c’est que Suarez n’a pas “perdu l’équilibre“ comme il l’avait préalablement déclaré. “La vérité est que mon collègue Giorgio Chiellini souffrait des conséquences physiques d’une morsure dans la collision qu’il a eue avec moi“. Sans blague? Et Suarez de se repentir “profondément“ et de demander “pardon à Giorgio Chiellini et à toute la famille du football“. Excuses acceptées de la part du joueur italien qui… appelle la FIFA à réduire la suspension (9 matchs et 4 mois) de l’Uruguayen. C’est-y pas beau?
 


 

 


 


Flop

#1 L'Allemagne Schürrle fil

En 1982, l'Allemagne élimine l'Algérie en s'arrangeant avec l'Autriche dans ce qu'on appelle encore aujourd'hui le "match de la honte". Hier, ces mêmes Allemands marquent aux Algériens une Madjer toute pourrie pendant les prolongations. Comment on dit "foutage de gueule" en teuton?

 

#2 CeMomentGênant

L'Allemagne et sa rigueur légendaire ne nous avaient pas habitués à ça. Sérieux, c'était quoi ce coup franc? Un sketch?

 

 

#3 L’homme en noir était Bleu

Même Pierre Ménès l’a tweeté: “Les Bleus s’en tirent quand même très bien avec l’arbitrage.“ Et pour cause. 19ème minute: un but du Nigéria est refusé pour un hors-jeu “limite-limite“. (Bon ok, le Nigérien était vraiment hors-jeu…). 38ème minute: Patrice Evra fait une prise de judo sur Odemwingie dans le rectangle. On attend toujours le coup de sifflet de l’arbitre…
55ème minute: Blaise Matuidi explose la cheville d’Ogenyi Onazi, alors que le score est toujours de 0-0. Le Nigérian est contraint de quitter la pelouse en civière, puis le stade en chaise roulante, la cheville plâtrée. Manifestement l’arbitre avait oublié sa carte rouge aux vestiaires… On le répète: même Pierre Ménès l’a dit.

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

Sur le même sujet
Plus d'actualité