Nolwenn Leroy: "Que le bol breton reste en Bretagne!"

Ex-Star Ac', elle cartonne avec son album Bretonne. L'occasion d'un petit échange régionaliste.

23622

J'ai envie d'apprendre le breton, c'est difficile?
Nolwenn Leroy – Grammaticalement, c'est pas facile. Les mots n'évoquent pas les mots français, les racines ne sont pas les mêmes.

Quand on écoute votre disque, si on ne fait pas attention, sur les chansons en breton, on dirait que vous chantez en wallon…
(Rire.) Et puis, dans la bouche d'une fille, le breton, c'est très dur, très viril. Mais c'est très agréable à chanter.

Comme le wallon! En même temps, si on apprend le breton, on ne va pas bien loin avec ça…
On ne va pas bien loin, on va en Bretagne!

Mais c'est pas comme l'espagnol. On va partout avec l'espagnol aujourd'hui…
Ah oui, mais si on apprend le breton, c'est plus en hommage à la richesse et à la mémoire du parler.

Votre CD, Bretonne, est-il vendu dans les boutiques de souvenirs avec les tasses bleues?
D'abord, les tasses, c'est les bols de Quimper!

Pardon. C'est un blasphème?
Oui, c'est un péché. Parce qu'en plus, Henriot, la société qui produit ces bols, ils sont dans la galère pour le moment. Ils sont presque en dépôt de bilan à cause des Chinois…

Pourquoi? Les Chinois ne viennent plus en Bretagne?
Non, ils font les bols à oreilles! Les bols bleus avec ton nom. Vous avez raison d'en parler, il faut les aider. A l'heure de la mondialisation, que le bol breton reste en Bretagne!

Heureusement que vous n'êtes pas restée longtemps dans le Pas-de-Calais, sinon vous auriez fait un album en chti!
Un album en chti, oui…

Ah, vous voyez, je vous donne des idées!
Mais vous savez, quand Dany Boon a travaillé sur son projet, il n'avait aucune idée de l'ampleur que ça allait prendre. On sent que c'est fait avec le cœur, qu'il s'est fait plaisir. Pour mon album, je n'ai pas le succès des Ch'tis, mais l'idée de départ était la même: travailler sur une idée simple en se faisant plaisir.

Mais vous n'êtes pas restée suffisamment longtemps dans le Nord pour parler comme là-bas.
Non, je n'ai pas vécu longtemps à Lille, mais j'adore les chtis. Ma meilleure amie d'enfance habite à Lille et j'ai l'occasion d'y retourner relativement souvent.

Si vous étiez un plat breton, vous seriez quoi?
Je pourrais être le kouign-amann.

Qu'est-ce que c'est?
C'est un gâteau incroyable, composé à 99,9 % de beurre. C'est le gâteau le plus calorique de l'histoire du gâteau. C'est très très gras mais c'est très très bon.

Est-ce que vous savez danser "celtique" comme Kate Winslet dans Titanic?
Vous verrez dans Titanic 2.

Nolwenn Leroy, "Bretonne", Universal.

Sur le même sujet
Plus d'actualité