Noah And The Whale – Heart Of Nowhere

Sans discontinuer, Noah And The Whale poursuit son avancée sur les autoroutes de la pop moderne.

873121

Le groupe britannique s’en remet cette fois aux amours de son chanteur. Au micro, Charlie Fink jette un coup d’œil dans le rétro et décline toutes ses histoires de cœur (épris, serré ou brisé) sur des mélodies largement inspirées par la bande FM des années 1980.

A l’écoute de "Heart Of Nowhere", on a souvent l’impression d’écouter Bono (U2) chanter chez Arcade Fire.

Si la recette fonctionne plutôt bien lors des premiers tours (Heart Of Nowhere, All Through The Night), elle tend à s’essouffler en fin de parcours. Dommage.

 

 

Noah And The Whale
Heart Of Nowhere
Universal

Sur le même sujet
Plus d'actualité