Nicolas Bedos assassine Noël et émeut sur le plateau de On n’est pas couché

Nicolas Bedos a conclu 2013 par une chronique fidèle à son image caustique et cruelle, mais a surtout laissé transparaître un ami et un fils profondément aimant. Nicolas Bedos est tellement émouvant quand il est ému!

1005216

Tout commençait bien avec une charge sexuelle sur Natasha Polony. On avait notre Nicolas Bedos à nous. Sa belle chemise bleue, son t-shirt gris et son poil finement coupé, on sentait qu'on allait passer un moment normal de méchanceté ordinaire.

La séquence en faux duplex avec ses neveux avait déjà un côté émouvant malgré la charge sévère contre les enfants et Noël (on vous laisse découvrir), mais le moment où il rend hommage à Muriel Robin, revenue de très loin, émeut.

Et que dire de la finale de sa chronique. Nicolas Bedos se fait fils, aimant et admiratif en diffusant des images de son père qui quittera la scène ce lundi.

Que Nicolas Bedos est touchant quand il est touché!

Sur le même sujet
Plus d'actualité