Monica Belluci montait les marches hier pour Le Meraviglie de la réalisatrice italienne Alice Rohrwacher.

Premier film de femme et seul film italien présenté en compétition, Le Meraviglie (Les Merveilles) raconte l’histoire écolo-sentimentale d’une famille italienne qui vit de manière traditionnelle en Ombrie, autour de la fabrication de miel.

1104758

 Le Meraviglie brasse des thèmes actuels qui touchent la petite paysannerie souvent prise en difficulté dans l’Europe d’aujourd’hui. La réalisatrice a d’ailleurs invité José Bové à participer à la promo du film.

La fille aînée Gelsomina (un prénom fellinien inspiré par le personnage de Giulietta Masina dans La Strada) va se trouver confrontée à son père ainsi qu’à la pression des normes européennes qui touchent les apiculteurs. Dans le rôle du père écolo, on peut noter la présence de notre compatriote Sam Louwyck. Monica Belluci interprète la présentatrice d’un jeu télévisé (« le village des Merveilles ») censé faire gagner la famille « la plus traditionnelle ».

Il s’agit du second long-métrage de la jeune réalisatrice italienne, après Corpo Celesto, très remarqué à la Quinzaine des réalisateurs 2011.

On parle d’un possible prix d’interprétation pour Maria Alexandra Lungu, qui interprète Gelsomina.

La bande-annonce du « Meraviglie »

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité