Mon pire cauchemar

Pour son troisième film avec Poelvoorde (après Entre ses mains et Coco avant Chanel), Anne Fontaine joue sur la rencontre des extrêmes.

137348

Lui (Poelvoorde) est beauf tendance alcoolo incontrôlable. Elle (Huppert) est du genre cul serré qui habite un immense appartement en plein Paris et travaille dans l'art contemporain. Rien ne devrait les rapprocher. Sauf que leurs fils respectifs sont les meilleurs amis du monde.

C'est à une jolie farce que nous convie Anne Fontaine, mais malheureusement, après le temps de la rencontre (une bonne heure de film), elle ne semble pas savoir comment clôturer son histoire. Il reste cependant une vraie comédie (on rit énormément dans la première heure), un duo Huppert/Poelvoorde implacable, quelques répliques cultes – "Je ne comprends pas pourquoi mon charme n'opère pas sur les femmes qui ont un QI au-dessus de 80".

En filigrane, Anne Fontaine distille aussi un message sur l'épicurisme, la joie de vivre, le plaisir d'être fou. Poelvoorde le dit d'ailleurs à Huppert vers la fin: "Tu vas vers la vie…"

Mon pire cauchemar
Réalisé par Anne Fontaine (2011). Avec Isabelle Huppert, Benoît Poelvoorde, André Dussollier, Virginie Efira – 103'.

Sur le même sujet
Plus d'actualité