Mommy, en DVD, pour 6,90 euros seulement*

A l’occasion de l’ouverture du Festival de Cannes, Moustique vous propose le DVD Mommy, prix du jury 2014 pour seulement 6,90€*

1359997

Refusant toute forme de distance, Dolan joue l’émotion brute et nous bouleverse avec Mommy.

On a parfaitement le droit, a priori, de trouver Xavier Dolan agaçant, limite grande gueule tête à claques quand il est déçu de ne pas avoir eu la palme d’or au dernier festival de Cannes (il a dû partager le prix du jury avec Jean-Luc Godard et son Adieu au langage, réunion ex æquo un rien ostentatoire du plus jeune et du plus vieux de la compétition officielle cuvée 2014).

Cette manière de se croire la chose la plus importante qui soit arrivée au cinéma depuis quasiment les frères Lumière (on exagère mais à peine), de ne pas jouer au moins un peu le faux modeste a de quoi crisper un peu.

Et puis on voit Mommy. Alors, on ne sait pas s’il aurait dû avoirla palme d’or, ni s’il faut aimer Dolan autant qu’il dit s’aimer lui-même, mais son Mommy est quand même autant une claque qu’une gifle. Et pourtant là aussi, il y a matière à grimacer un peu devant l’hystérie déployée à la fois par les personnages et les situations dans lesquelles ils sont plongés, ce jeu avec le format de l’écran (proche de ces vidéos sur smartphone filmées verticalement). Il commence par nous donner envie de mettre ses personnages à distance pour mieux nous cueillir, nous les rendre bouleversants dans leur détresse. Du haut de ses 26 ans (qu’il vient tout juste d’avoir), il déploie une justesse dans l’approche de ses trois personnages principauxqui laisse pantois, pour ne pas dire un tout petit peu fracassé. Et quand, une dernière fois dans le film, le format de l’écran change, ce qui pouvait sembler une vaine coquetterie prend alors tout son sens et nous serre la gorge. Avec un talent comme ça, on est prêt à lui pardonner beaucoup de choses.

*Moustique 2,50 € + DVD 6,90 € = 9,40 €. Dans la limite des stocks disponibles

Sur le même sujet
Plus d'actualité