Meurtres à Kinshasa: qui a tué Laurent-Désiré Kabila?

Qui a tué, le 16 janvier 2001, le président de la RDC Laurent-Désiré Kabila? La réponse est connue: c'est Rashidi Mizele, l'un de ses gardes du corps. Il a lui-même abattu, lors de sa fuite, par le colonel Eddy Kapend, aide de camp du président congolais.

1527

Qui a tué, le 16 janvier 2001, le président de la RDC Laurent-Désiré Kabila? La réponse est connue: c’est Rashidi Mizele, l’un de ses gardes du corps. Il a lui-même abattu, lors de sa fuite, par le colonel Eddy Kapend, aide de camp du président congolais.

Ce bras droit a ensuite condamné comme instigateur du complot, comme une trentaine d’autres personnes, condamné à mort.

A l’heure actuelle, Kapend est toujours en vie et emprisonné. S’il n’a pas encore été exécuté, c’est sans doute parce qu’au Congo, beaucoup de monde est persuadé de son innocence et de celle de ses compagnons d’infortune. Mais comme l’avoue, dans ce documentaire, Abdoulaye Yerodia, sénateur et idéologue du défunt président, il ne sera pas relâché tant qu’on ne trouvera pas de « solution de rechange ». A savoir coincer les réels commanditaires de l’assassinat.

Les pistes sont nombreuses: des fidèles de Massassou, frère d’armes de Kabila ensuite exécuté, au diamantaire libanais lésé par le monopole du secteur décrété par le président, en passant par le Rwanda et les Etats-Unis. Mais dans cet immense sac de nœuds qu’est le Congo, la vérité s’avère peut-être tout simplement trop dérangeante pour le pouvoir en place. Si elle ne lève pas le voile sur cette mystérieuse mort, l’enquête laisse transparaître une vérité: « On ne construit pas un pays avec des cadavres dans le placard ». Ces cinquante minutes de plongée dans la vie du Congo ne démentent pas cette assertion. Ce pays est décidément bien malade… – P.D.G.

21h55 LA UNE Meurtres à Kinshasa: qui a tué Laurent-Désiré Kabila?

Sur le même sujet
Plus d'actualité