Mélanie De Biasio – No Deal

"Je me sers de ma voix pour masser les cœurs. Je suis profondément convaincue d'être au service des autres et d'être là pour faire du bien."

843679

Cinq ans après un premier album, "A Stomach Is Burning", qui lui avait déjà valu une respectabilité dans les milieux jazz, la belle – et la Belge – Mélanie de Biasio prend son envol avec "No Deal", trip musical magistral qui repousse toutes les frontières des genres. Jazz? Oui, mais pas que… Soul, gospel, blues? Un peu de tout ça en fait.

 

Premier prix de chant au Conservatoire de jazz, rompue à la pratique de la scène, lauréate d'un django d'or (2006) et d'un octave de la musique (2007), Mélanie signe ici un disque "à l'ancienne" mais empreint d'un spleen moderne.

 

Sept chansons – sept joyaux – pour 33 minutes de plaisir. "Cette durée me convient parfaitement. Je suis une grande dévoreuse de vinyles,susurre-t-elle. Je ne voulais pas forcément un format court, mais je n'ai pas cherché non plus à remplir pour remplir."

 

De fait, il n'y a rien à jeter dans cet album qu'elle a réalisé seule en privilégiant les arrangements nocturnes et sa voix de velours. De l'aérien I Feel You à l'expérimental langoureux With All My Love,en passant par sa réappropriation bluffante du standard blues I'm Gonna Leave You,on se laisse apprivoiser tel un Petit Prince de Saint-Exupéry qui aurait bien retenu la leçon. "On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux…"

 

Une chose encore, on dit de Miles Davis qu'il est l'artiste jazz favori de ceux qui n'écoutent jamais de jazz. La même remarque vaut désormais pour Mélanie qui signe ici un numéro singulier de haute voltige. Vivement recommandé. – L.L.

 

 

03.05 Jazz a Liege
11.05 Nuits Botanique
17.07 Les Francofolies de Spa
03.08 Esperanzah!

 

Mélanie De Biasio
No Deal
PiaS

Sur le même sujet
Plus d'actualité