Malveillance

Thriller claustrophobique digne du Locataire de Roman Polanski, ce Malveillance oscille entre horreur pure et paranoïa totale.

216834

Horreur lorsqu’un concierge, trop serviable pour être honnête, détruit avec ordre, acharnement et sadisme les existences des habitants de "son" immeuble. Et pure parano puisque ce film joue à merveille sur l’ambiguïté du personnage débonnaire et anonyme.

Que personne ne regarde et ne croit capable du pire. Revenu des zombies de Rec 1 et 2 pour cette sorte de série B hitchcockienne, Balaquero joue ici les trois notes de toute bonne angoisse vicieusement construite. Il pervertit les figures rassurantes. Place le mal au cœur du foyer familial. Et, suprême raffinement dans le malaise, empêche le spectateur de choisir son camp. Huilé, efficace et carrément pervers.

Voir les salles où ce film est à l'affiche

Malveillance
Réalisé par Jaume Balaquero (2011). Avec Luis Tosar, Marta Etura, Alberto San Juan – 102’.

Plus d'actualité