Magazine: On ne parle que de ça: ganger contre la crise

Nous sommes tous dans la dèche, merci l’euro. Au bras de fer contre l’austérité, la victoire n’est pas impossible. Mais comment?

325616

En 2012, les salaires des Belges vont augmenter plus que ceux de nos voisins français et allemands. Le Bel 20 a été au top des indices boursiers entre janvier et février, marquant l’un de ses meilleurs mois depuis sa création. À la même période, alors que le froid ravageait l’Europe, la solidarité s’est renforcée un peu partout. Côté santé, 17 nouveaux médicaments contre le cancer viennent d’être présentés. Mais au fond, peu importent ces bonnes nouvelles. C’est la crise.

Effectivement, "on ne parle que de ça"… Austérité, angoisse, abattement: la Belgique aussi a son triple A. Pendant que nos dirigeants s’acharnent à trouver des solutions là-haut, nous cherchons les nôtres ici-bas. C’est en tout cas ce que font ces Belges qui témoignent dans l’émission On ne parle que de ça de RTL-TVI. Tous les présentateurs des magazines de 19h45 et leurs équipes se sont associés pour aller frapper à la porte des foyers belges et voir comment ils vivaient ces temps moroses. Oui, ils ont des difficultés à joindre les deux bouts. Oui, ils craignent pour leur avenir. Mais ils sont résolus à se débrouiller pour s’en sortir.

Co-consommation, troc ou passage de la frontière, à chacun ses trucs pour lutter contre la crise. Ce soir, ils ont tous choisi de raconter leur histoire pour que leurs expériences, positives ou négatives, servent aux autres. Au placard, les analyses socioéconomiques qui déroulent des chiffres si loin de la réalité des gens! L’émission se veut pleine de conseils pratiques: comment éviter l’endettement, comment économiser sur la facture d’électricité, comment faire face à des soins de santé devenus inaccessibles… La morale de l’histoire, c’est qu’on ne peut pas échapper à la crise. Mais il y a mille et un moyens de ne pas y laisser trop de plumes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité