MADS LANGER – Behold

Quoi de mieux pour extraire un jeune Danois de son pays natal qu’une ingénieuse reprise d’un tube des nineties, en l’occurrence You’re Not Alone d'Olive?

55422

Mis à part ce clin d’œil, Langer possède à l’évidence un joli brin de voix qui ne peut s’empêcher de parler d’amour, largage inclus. Même s’il lui arrive de céder à l’appel du sirupeux (Remains Of You, Last Flower), il se débrouille plutôt bien lorsqu’il s’agit de mettre en valeur une ballade mélancolique réduite à l’essentiel (I’m Leaving, The River Has Run Wild). Des mélodies consistantes, un peu de charme et un piano bien accordé… on ne s’inquiète pas trop pour l’avenir de ce garçon.

<iframe allowfullscreen= » » frameborder= »0″ height= »349″ src= »http://www.youtube.com/embed/JTq4GZKs0J8″ width= »425″></iframe>

 

www.myspace.com/madslanger

www.madslanger.com

Sur le même sujet
Plus d'actualité