Living On Impulse

Tom Barman nous compile les trésors du prestigieux label jazz. Trop cool.

644812

Après une première compilation réalisée pour Blue Note en 2006 ("That's Blue"), le leader de dEUS s'attaque sur un triple CD et avec la même curiosité au label Impulse!

Fondé en 1960 par Creed Taylor, comme filiale jazz d'ABC Paramount Records, Impulse! a notamment produit les albums de John Coltrane, Ray Charles, Charles Mingus, Archie Shepp, Max Roach, Freddie Hubbard et même un disque de Genesis ("Trespass" pas repris – ouf – sur cette compilation).

"Si je dois comparer ce projet à celui que j'ai réalisé pour Blue Note, je dirais que c'était plus passionnant et plus diversifié, explique Tom Barman. Impulse! avait plus de moyens et voyait plus large. Leur répertoire va du jazz classique au free jazz en passant par des trucs complètement barrés. La règle que je me suis donnée, c'est de ne pas utiliser des morceaux archi-connus comme Love Supreme de Coltrane et de privilégier des titres parlant plus au cœur qu'au cerveau."

Evitant avec classe le piège de la compilation arty "pour puristes" et celui de la musique d'ascenseur pour hypermarchés, Barman puise avec soin dans un catalogue de plus de 350 références.

Son expérience de DJ lui permet de construire de vrais voyages mélodiques sur ces trois CD qui alternent longues plages évocatrices et morceaux plus accessibles. Comme avec dEUS, Barman profite de sa liberté d'artiste, casse les structures et, c'est le but aussi, déterre de pures merveilles, tel cet Alabama enregistré en  1963 par le John Coltrane Quartet.

"Coltrane l'a composé après un incendie criminel perpétré par le Ku Klux Klan dans une église baptiste d'Alabama où quatre fillettes ont péri. Cet instrumental est tellement beau qu'il est plus puissant qu'une chanson politique de Rage Against The Machine." Très cinématographique dans ses ambiances, "Livin On Impulse!" reprend aussi l'esthétique du label avec ses lettrines et ses couleurs orange et noir.

"On a fait les photos du livret dans mon appartement à Anvers, plusieurs de mes meubles ayant les couleurs du label. C'est quand même un signe, non?" Pour 2013, Tom Barman a mis dEUS entre parenthèses et enregistre un nouvel album avec Magnus, son projet électro aux côtés de CJ Bolland.

Sur le même sujet
Plus d'actualité