L’ex « Monsieur Athlétisme » de la RTBF n’est plus

Avec le décès, relativement jeune (68 ans), de Pierre Depré, c’est tout le journalisme belge, et pas seulement sportif, qui est en deuil.

988122

Grand nom – à ne bien sûr pas confondre avec son quasi homonyme Pierre Deprez, toujours en fonction –, célèbre barbe et voix reconnaissable entre mille, cet homme distingué et instruit était rentré à la RTBF en 1971, où il allait rapidement devenir le commentateur attitré de l’athlétisme, ce pendant un quart de siècle jusqu’à l’avènement du tandem Vincent Langendries/Noël Leveque. Mais outre les Olympiades, notre éclectique confrère commenta aussi plusieurs coupes du monde de football. En fin de carrière, celui qui avait présenté Lundi Sports et le Week-end Sportif mit à profit son diplôme et ses connaissances en art, se muant en journaliste culturel. Avant de quitter Reyers en 2005 à 60 ans à peine, suite au Plan Magellan. Il rejoint donc ses autres illustrés confrères, Théo Mathy ou Arsène Vaillant, tous deux morts en 2007. 

Plusieurs de ses reportages sont à visionner sur le site de la SONUMA.

Plus d'actualité