Les tops et les flops du match Pays-Bas – Argentine

Chaque jour, la rédaction de Moustique attribue ses bons et ses mauvais points. Au diable les fiches techniques, nous, ce qui nous intéresse, c'est tout ce qui fait le match: du geste technique à la faute de... goût.

1141039

TOP

Une pluie de buts

Comment ça, “ennuyeux“ ce Pays-Bas – Argentine? De quoi les gens se plaignent-ils? Qu’il n’y ait pas eu 8 buts comme le match de la veille? Et les six tirs au but transformés alors? Hop, 2-4 pour l’Argentine, score-fleuve. 
 

 

Vivement la quiquille

Un samedi, un autre dimanche… Plus que deux sketches de Kiki l'Innocent et puis c'est fini… 
 

 

FLOP

Génie, génie et demi.

Quand Van Gaal avait remplacé son gardien titulaire Cilessen par son substitut Krul lors de la séance de tirs au but contre le Costa Rica, on a avait crié au “coup de génie“. Et quoi? Le type, il a une solution miracle, mais il la réapplique pas la fois suivante? Ben non. A la 96e en prolongations contre l’Argentine, “Van Genial“ remplace son avant-centre Van Persie par Huntelaar et “brûle“ ainsi son troisième changement: Krul sera condamné à rester assis sur le banc. Résultat, c’est Cilessen qui se tape les pénoches et qui, fidèle à ses antécédents statistiques, n’en arrête aucun. Au contraire de Romeo (à qui Van Gaal a appris à les stopper lors de leur séjour commun à Alkmaar, ironie…). L’Argentine est en finale, les Pays-Bas, pas. Paie ton “génie“.
 

Italia 90

Ce mondial commence à ressembler furieusement à celui organisé en 1990: des matchs chiants à partir des quarts de finale, trop souvent conclus par une séance de tirs au but, une équipe locale éliminée en demis sur fond de dépression nationale et une finale… Allemagne – Argentine. A la fin, les Teutons l'avaient emporté 1-0 au bout de l'ennui contre une Albiceleste pas joueuse. Et le jeu proposé par la bande à Messi depuis le début du tournoi n'augure rien de meilleur.

Sur le même sujet
Plus d'actualité