Les tops et les flops des matchs du 24 juin

Chaque jour, la rédaction de Moustique attribuera ses bons et ses mauvais points. Au diable les fiches techniques, nous, ce qui nous intéresse, c'est tout ce qui fait le match: du geste technique à la faute de... goût.

1128887

TOP

Les dents de l'amer

Luis Suarez a déjà pris dans sa carrière 17 matches de suspension pour deux morsures infligées à l'adversaire. Il ne peut pas s'en empêcher. D'ailleurs, un site maltais avait proposé de parier sur un nouveau dérapage cannibale de l'Uruguayen, permettant à 167 parieurs de miser gagnant. Côté sportif, Luis Suarez pourrait être suspendu pour le reste de la coupe du monde si la Fifa décide de l'exclure sur foi des images vidéo après-match. En attendant, le Net se déchaîne:

 

 

Papy fait de la résistance

Alors que la victoire face au Japon était assurée, le sélectionneur de la Colombie José Pekerman a volontairement fait entrer son troisième gardien, Faryd Mondragón, dans l’histoire, en le faisant monter à 10 minutes de la fin à la place du titulaire Ospina. A 43 ans et 3 jours, Mondragón a dépassé le Camerounais Roger Milla (42 ans et 39 jours) et est ainsi devenu le joueur le plus âgé à participer à une rencontre de Coupe du Monde! Pour battre ce nouveau record, il faudrait sélectionner Timmy Simons (37 ans et 196 jours) à la Coupe du Monde 2022…

 

 

FLOP

La Grèce les a tous Niké

Ça paie d’avoir une déesse de la victoire dans sa mythologie. La Grèce refait le même coup qu’à l’Euro 2012 : un point après deux matchs médiocres (défaite 3-0 contre la Colombie, nul 0-0 contre le Japon), et elle finit par se qualifier “on the buzzer“, grâce à un pénalty “limite-limite“ accordé à la dernière minute. Une des équipes les plus tristes du Mondial élimine donc une des plus sympas: la Côte d’Ivoire de “notre“ Copa Boubacar.

 

Vous pouvez éteindre la télé, bonsoir…

Le 29 juin prochain, faites une surprise à madame et sortez-là. Elle vous répondra: "mais chéri, t'avais pas quart de finale, ce soir?" Et vous répondrez, magnanime, que peu importe, que c'est pas une coupe du monde qui va vous faire renoncer à un bon moment avec elle, etc. Rassurez-vous, elle l'ignore sans doute, mais cela n'a absolument rien d'un sacrifice. Parce que le dimanche 29 juin, à 22h, c'est Grèce – Costa Rica.    

Sur le même sujet
Plus d'actualité