Les tops et les flops des matchs du 21 juin

Chaque jour, la rédaction de Moustique attribuera ses bons et ses mauvais points. Au diable les fiches techniques, nous, ce qui nous intéresse, c'est tout ce qui fait le match: du geste technique à la faute de... goût.

1127069

TOP

L’Histoire n’est pas Klose

Alors que la Mannschaft  était menée 2-1 contre le Ghana, Miroslav Klose a fait son entrée sur le terrain à la 69ème minute. Deux minutes plus tard, le vétéran de 36 ans bute, arrache le nul et s’offre la même pirouette de célébration depuis 12 ans. Tandis que l’Allemagne rentre un peu dans le rang après sa démonstration contre le Portugal (4-0), Klose, lui, rentre dans l’Histoire. Avec 15 buts, il devient le meilleur buteur en Coupe du Monde à égalité avec Ronaldo (pas Cristiano, l’autre). L’Histoire est taquine. Ronaldo avait inscrit son quinzième but en… Allemagne, contre le… Ghana. Klose au… Brésil, contre le même Ghana. Mais pour Klose, ce n’est peut-être pas le dernier…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les repas de famille chez les Boateng

Ils sont (demi-)frères mais ne jouent pas sous le même drapeau. L’ainé Kevin-Prince “KP“ joue pour le Ghana. Le cadet Jérôme pour l’Allemagne. Papa Boateng était content: “Quoi qu’il arrive, moi, je ne peux que gagner“.  Faux. Personne n’a gagné, les deux frères de sang se sont quittés dos-à-dos sur un match nul (2-2). C’est bon pour la paix des ménages…

 

FLOP

Lève-toi et marque

Pour une fois, l’intention de la FIFA était bonne: des places au tarif réduit réservées aux handicapés et invalides pour leur permettre d’assister au match. Sauf que… Vu qu’on vit une époque formidable, un véritable marché noir s’est développé avec des gens bien sur leurs béquilles. Résultat, ces tickets semblent générer des effets collatéraux miraculeux. Exemple, ce supporter argentin  en chaise roulante qui se prend pour Lazare. L’effet Messi(e)? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bring back our goal

C’est ce que pourrait légitiment réclamer la Bosnie prise en otage par une (énième) erreur d’arbitrage lors du match décisif contre le Nigéria, le but de Dzeko étant injustement annulé pour hors-jeu. Au final, défaite 0-1. Que la Bosnie se console: elle au moins peut rentrer à la maison…

Sur le même sujet
Plus d'actualité