Les tops et flops de la Coupe du Monde: dimanche 15 juin

Chaque jour, la rédaction de Moustique attribuera ses bons et ses mauvais points. Au diable les fiches techniques, nous, ce qui nous intéresse, c'est tout ce qui fait le match: du geste technique à la faute de... goût.

1123382

Top

Pas d’hymne, pas de sifflets

Scandale: les joueurs de France n’ont pas daigné chanter leur hymne! Quoi? Les sales gamins n’en peuvent rien, c’est la faute à un problème technique? Ah. Bon. Pardon. Au moins, personne n’aura sifflé la Marseillaise…

Petite sociologie des peuples du ballon rond

En Amérique du Sud, quand on perd, on voit rouge (une biscotte chacun pour l'Uruguay et le Honduras). Les Japonais, eux, gardent leur amour propre dans la défaite. On a vu des spectateurs nippons laver leur siège avant de quitter le stade après la défaite contre la Côte d'Ivoire.

Flop

Et 1, et 2 et 3 semaines à tirer

Dernièrement, en Coupe du monde, quand la France ne perd pas son premier match, elle va en finale. Oui, on a mis ça dans les flops.

Un match un peu poncif

Hier, Suisse-Equateur, c’était donc un match un peu poussif entre maître chocolatier et producteur de cacao. On a trouvé que le jeu de la Suisse était fort lent, tandis que l’Equateur a bénéficié de beaucoup de latitudes dans le marquage lors du 0-1. Alors qu’on s’acheminait vers un résultat neutre (1-1), pourtant très suisse, Behrami et les siens n’ont pas joué la montre et, via Seferovic, ont fait sauter la banque équatorienne: 2-1!
 

Sur le même sujet
Plus d'actualité