Les popperies écoeurantes de Sinclair

À force de voir défiler les jeunes ambitieux devant le comptoir de la Nouvelle star, le cador du funk à la française (à défaut d’une quelconque concurrence faut-il admettre) s’est sans doute dit qu’il était grand temps de retrouver sa place dans les tops avant de se voir balayer de force.

36892

Six années d’absence ne l’ont pas incité pour autant à changer sa formule de base (basse, chœurs, groove old school) et les festivités l’emportent largement sur l’introspection. Malgré son enthousiasme évident, on se doit de frémir devant un Sinclair qui s’embourbe dans d’écœurantes popperies surproduites et des textes ineptes qui oublient leurs rimes.

Le 17/03/2012 à Forest National

Sinclair – Sinclair
Warner Music

Sur le même sujet
Plus d'actualité