Les Nuits Bota: The Rapture triomphal

C'est une question de fidélité mais aussi de confiance mutuelle. La moitié des groupes programmés aux Nuits Botanique ont déjà joué ici auparavant.

353705

C'est le cas de The Rapture qui avait présenté le 14 novembre dernier son recommandable troisième album "In The Grace Of Your Love" à l'Orangerie et revenait ce vendredi sous un Chapiteau plein à craquer. Et on ne vous parle même pas des centaines de spectateurs qui ont suivi d'une oreille plus ou moins attentive le concert depuis les marches menant au Bota. 

Nous ne prenons aucun risque en affirmant que la formation new-yorkaise peut déjà être considérée comme la coresponsable (avec Great Mountain Fire) de l'une des soirées les plus hot de cette  édition.  Rodé, cool dans l'attitude mais parfaitement soigné dans l'éxécution, The Rapture  se focalise essentiellement sur "In The Grace Of Your Love" (c'est d'ailleurs la plage titulaire qui ouvre les (d)ébats) et son classique "Echoes".

Avec ce disque paru en 2003, le "gang in town" a imposé un son hybride -mélange de guitares postpunk,  de groove funk urbain et de nappes électro/disco- qui reste toujours sa marque de fabrique. Luke Jenner chante toujours comme s'il avait la main -ou autre chose- coincée dans une porte mais ne se prend plus pour Lou Reed dans ses textes et ne se cache plus derrière ses lunettes de star hype pour affronter son publics.

Résultat? En se limitant à l'essentiel et en déclinant le terme Love sous toutes ses coutures, The Rapture a fait danser les filles et un peu plus boire les mecs.  Moins d'une heure après tout retourné au Chapiteau, on retrouvait les lascars à l'after-party organisée à la Cafétaria.

Et ça,  il n'y a qu'au Bota qu'on peut profiter de tels moments.  Hier le groupe envoyait un tweet pour dire "aujourd'hui nous jouons dans endroit d'une classe rare." Vous aussi, vous avez très classe les mecs. Thanks for the good vibrations.

The Rapture se produit au Dour Festival le 15 juillet

Photos Noir et Blanc: Bram de Greve indiestyle.be
Photos couleur: Xavier Marquis

Sur le même sujet
Plus d'actualité