Les Londoniens de Bombay Bicycle Club enchantent les Nuits Botanique

Malgré l'ambiance timide et moite qui régnait jeudi soir dans les couloirs du Botanique, pour cause d'un seul concert prévu pour la soirée d'inauguration du Festival, le quatuor de Bombay Bicycle Club a parfaitement rempli sa mission.

352360

Après avoir sorti trois albums en trois ans à peine, remporté le prix du meilleur nouveau groupe aux NME Awards en 2010 et enchaîné tournée sur tournée, ces petits Anglais sont rompus à l'exercice du live malgré leur jeune parcours.

Que ce soit sur un Lights Out, Words Gone délivré tout en finesse dans une atmosphère planante, ou sur un Cancel On Me plus énervé, les Bombay Bicycle Club savent comment manier la foule en deux ou trois riffs de guitare.

Les premiers rangs suivent d'emblée, chantonnant les paroles de chaque chanson tout du long, pour laisser arriver une vague heureuse et contagieuse jusqu'au fond de la salle, pourtant clairsemée.

Le ton est donné: après trois morceaux à peine,tout le monde est dans le bain du folk/rock de cette joyeuse bande. Les jeux de lumières sont maîtrisés à la perfection et mettent les musiciens en valeur comme jamais, du solo de batterie à celui de basse, tout le monde dans le groupe profite de son moment de gloire.

Ce joli concert se termine sur un rappel avec leur tube Shuffle, un peu de crowd surfing, et surtout des hochés de têtes dignes d'un concert de métal hardcore. Vraiment agréable.

Sur le même sujet
Plus d'actualité