Les Francos – Lescop: L’interview et la review en attendant l’album

Mathieu Lescop sortira son très attendu premier album "La Forêt" le 3 octobre et devrait le présenter dans la foulée à la Rotonde du Botanique. 

435952

Mais en se baladant ce mercredi après-midi du côté de la scène couverte – et en configuration assise- du Dôme, le public spadois a pu en découvrir en avant-première quelques plages. 

Dans une gestuelle habitée qui n’est pas sans rappeler le jeu de scène de Ian Curtis (Joy Division), Lescop décline ses chansons sombres, mais jamais plombées, sur fond de guitares cold-wave et de synthés eighties.

Mais qu’on se rassure, il n’est pas question ici de nostalgie vintage à cinq balles, car la démarche et le songwriting faussement désabusé de Mathieu sont parfaitement en phase avec les climats angoissés de notre époque.  

Cinématiques (Los Angeles, La nuit américaine),  un peu Satori Pop si pas Indochinoises dans les sonorités  (son tube Internet la Forêt) et souvent nocturnes (Tokyo La Nuit), ses compositions possèdent l’âme et les gimmicks pour en faire la hype de la rentrée chez nos amis des Inrocks ou de Télérama. Mais à Moustique, on y croit beaucoup aussi.

Sur le même sujet
Plus d'actualité