Les Ardentes : Maverick Sabre la pluie

Pas de bol pour Maverick Sabre, c'est sous une drache considérable que son set commence, décourageant du même coup la majorité du public (et notre photographe) massé cinq minutes plus tôt devant de l'Open Air.

428161

Foule clairsemée donc, mais concert de qualité! Le jeune Irlando-Anglais Michael Stafford, sa choriste et ses six musiciens ne se laissent pas décourager par la météo, sautillent, encouragent à lever le poing et balancent une sauce très fédératrice, soit une fusion de pop, de soul, de reggae et parfois même de dubstep.

 

De sa voix soul et groovy, le rappeur/chanteur, introduit avec raison comme la version mâle d'Amy Winehouse par l'hebdo  NME, fait vibrer les curieux qui reviennent tout doucement peupler la plaine. Energique, souriant, Maverick Sabre et son groupe es six livrent le tube No One, agrémenté d'une déferlante de beats qu'ils maîtrisent aussi bien que les Chase & Status, pour passer ensuite à Let Me Goet son sample de Portishead. Le tout fait allègrement oublier les mauvaises conditions climatiques et temps qui passe. C'était trop court!

Sur le même sujet
Plus d'actualité