Les Ardentes: JoeyStarr, un rien hagard

On attendait impatiemment le concert du Jaguarr samedi soir, quasi certains d'assister à un show hip-hop provoc' et testostéroné comme ceux auxquels il nous a habitué.

430267

Sauf que voilà, entre à une foule à peine née à l'époque de Pose Ton Gun et un son tout pourri, il aura fallu plus de 45 minutes à l'imposant Didier Morville pour réveiller le public quelque peu apathique des Ardentes. Pourtant l'ex-caïd de NTM avait de quoi balancer du lourd avec sa formation complet festivals: soit trois musiciens, ses deux DJ's habituels et le MC Nathy Boss.

 

Mais ni le classique foutage de gueule de Doc Gyneco sur On N On, ni son fameux "Y'a du monde ou quoi?", son single Jour de Sortie, ou encore son Mamy balancés de sa voix caverneuse et quasi inaudible (encore merci à l'ingé son) n'auront réussi à vraiment faire bouger les Liégeois. Il faudra attendre le Carnival et ses allées à droite, à gauche, en bas, en haut dans une joyeuse anarchie orchestrée par le flow furieux du rappeur pour enfin ressentir une cohésion entre l'artiste et la foule. Son heure de concert se clôturait en beauté sur un Seine Saint Denis Style ardent, bouillant. Enfin! Comme JoeyStarr l'a si bien dit, 50 Cent ne pouvait pas rêver meilleur warm-up.

Sur le même sujet
Plus d'actualité