Les Ardentes: Gablé, le trou normand

Big surprise que ce trio normand qui s'est produit  ce samedi à l'Aquarium sous le regard amusé de -faux- requins volants.

Les Ardentes: Gablé, le trou normand

Gablé, c’est deux jeunes hommes un peu loufoques et une jeune fille, Gaëlle, derrière les claviersAdeptes de la méthode do it yourself, nos lascars ont choisi de faire de la musique pop baroque et zarbi avec tous les instruments qui leur tombent sous la main: une batterie, une guitare, mais aussi des casseroles, un vieux cageot à légumes, des ustensiles de cuisine et de vieux outils rouillés.

C’est bricolo, souvent rigolo mais toujours intéressant musicalement. Des passages de vraie folie sonique alternant  avec une folk acoustique plus douce et du rock artisanal évoquant, çà et là, le Beck de l’époque Loser.  Le public était clairsemé, certes, mais aucun spectateur présent n’est ressorti indifférent de ce voyage original. Leur premier album s’intitule « Cute Horse Cut » et est sorti sur le label Loaf distribué par V2. – L.L.

Sur le même sujet
Plus d'actualité