Les Ardentes: 50 Cent, la claque

Avec à peine 10 minutes de retard, 50 Cent a mis le feu sur la grande scène des Ardentes 40 minutes après la fin du set de Joeystarr

430229

Du gros hip-hop commercial américain? C'était le programme final d'hier soir aux Ardentes avec le musculeux 50 Cent. Soit rien de très folichon, se dit-on. Quelle erreur! Malgré une pluie battante, le tatoué originaire du Queens a enflammé la plaine du parc Astrid. Véritable bête de scène, Fifty a dégainé ses cartouches une à une pour ne laisser le choix à personne: quitte à finir en loque détrempée et attraper la crève, on reste pour profiter de l'entertainment made in US. Même le salon VIP, réputé pour ses invités mous du genou, a vu ses balcons se remplir de clubbeurs. Hands up!

 

Candy Shop, Baby By Me, Ayo Technology, In Da Club, PIMP, I Ain't Gonna Lie,…Curtis James Jackson organise une vraie rafale de tubes pour son passage aux Ardentes. Venu en gros comité, soit avec musiciens, DJ, MC et un smile à se décrocher les oreilles, ce gangsta boyaux pecs de gorille semble doux comme un agneau. Impression confirmée quand il rend ses lunettes à une aimable personne du public, en lui faisant cadeau de sa casquette, encore plus quand il enfile un gilet de la Croix-Rouge, et surtout quand il invite deux gosses émerveillés à le rejoindre sur scène. Peut-être toujours sous le coup de l'euphorie de son 37e anniversaire, qui avait lieu la veille? Une chose est sûre, il fout la pêche, le Fifty, et c'est tout ce qu'on lui demandait.

Sur le même sujet
Plus d'actualité