Les adoptés

Actrice, chanteuse, réalisatrice, Mélanie Laurent signe un premier film encourageant.

144171

Pour son coup d'essai en tant que réalisatrice, la jeune Française a décidé de sortir sa "palette d'émotions". Parfois mièvre, mais souvent très juste, elle nous parle de la vie à travers l'histoire d'une famille tiraillée entre l’amour, la mort et une naissance.

"Comme La guerre est déclarée ou Les petits mouchoirs, Les adoptés traite du pire avec une certaine dose de légèreté", commente-t-elle. Et puis, en filigrane, ce film reflète aussi le besoin de la cinéaste de devoir se rassurer sans cesse. "Perso, j’établis sans cesse des bilans pour voir si je ne passe pas à côté de ma vie. C’est de toute façon le propre de l’artiste de se remettre constamment en question. Sinon, il perd la liberté et le doute, pour sombrer dans l’ennui et la mort artistique. Et cette première réalisation donne un nouveau sens à mon parcours. On dépend moins du désir des autres quand on réalise que lorsqu’on est simple actrice. Ce film est mon objet. Je l’ai modelé à ma manière. Donc, même si je ne revendique pas l’absolue originalité du sujet, que je n’ai pas tourné The Artist non plus (elle rit), je suis quand même fière d’y avoir injecté ma patte."

Allusion à peine voilée au parti pris esthétique du film. Où même le cafard devient souvent photogénique à force d’images ciselées et étudiées. Parfois un peu trop maniérées, d'ailleurs. Mais pas question de reprocher à une réalisatrice de livrer un premier jet qui sent bon l’effort. Et délivre de jolies secousses intimes dont la magnitude se ressent encore longtemps après la projection. – F.V.

Voir les salles où ce film est à l'affiche

Les adoptés
Réalisé par Mélanie Laurent (2010). Avec Mélanie Laurent, Denis Ménochet, Marie Denarnaud – 100’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité