Les 100 jours du Roi Philippe par Vincent Peiffer

Chaque mercredi, retrouvez Vincent Peiffer dans La Langue Bien Pendue, à 7H20. Cette semaine, retour sur le premier bilan du Roi Philippe.

908091

Lundi matin, la Langue bien pendue de Thierry Fiorelli soulignait la revanche du roi Philippe, dont personne ne voulait, et auquel finalement 80% de Belges font confiance. Les mauvaises langues diront que le Belge n’a pas trop le choix. Mais moi, je ne suis pas mauvaise langue… Surtout pas quand on fête un anniversaire ! Or hier, c’étaient précisément les 100 jours de règne de Philippe. Et d’après mes confrères spécialistes de la Royauté, notre nouveau roi a réalisé un véritable sans-faute. 10 sur 10 à son bulletin ! Eh bien, je suis d’accord ! Je suis même impressionné !

Si on analyse ce qu’ont réalisé Philippe et Mathilde depuis la prestation de serment, on ne peut être qu’admiratif. D’abord, fin juillet et tout le mois d’août, ils sont partis en… vacances. Et je suis certain qu’ils ont très bien fait ça. Donc jusque-là, zéro faute. Ensuite, à la rentrée, ils ont fait 11 Joyeuses entrées ! Et je dois dire qu’ils sont à chaque fois bien arrivés à l’heure, ils ont bien dit bonjour aux autorités locales, ils ont rencontré des associations folkloriques, ils ont bu du péquet ou de la bière, et ils ont même participé à des « déjeuners de travail », ce qui consiste à manger et à écouter en même temps ceux qui vous parlent. Ce n’est pas facile ! Après, ils ont fait des bains de foule en serrant des mains pleines de doigts, ce qui n’est pas évident non plus. J’ai même cru voir quelques bisous, ce qui est le signe d’une modernité absolument débridée ! Mieux : à Arlon, à Eupen et Bruges, le Roi Philippe a commis le tour de force énorme de s’adresser à la foule pour la remercier ! Ce qui lui vaut un demi-point de plus, donc 10,5 sur 10. En revanche, Philippe a commis une toute petite fausse note à Arlon, quand il a pris la parole : il avait un copion ! Ah si ! Il avait un copion déposé sur le rebord du balcon du Palais provincial! Je l’ai vu ! Ce qui lui vaut un demi-point de retrait, donc on revient à 10 sur 10. Heureusement, à Eupen et à Bruges, il s’est bien ressaisi puisqu’il a repris ses bonnes vieilles fiches en mains, au vu et au su de tout le monde, pour lire ses remerciements. On soulignera donc sa très grande honnêteté !

Les grands spécialistes de la royauté soulignent également que, depuis 100 jours, la communication du Palais s’est fortement modernisée. Et là aussi  je suis d’accord, puisque Philippe a quand même envoyé un tweet de félicitations aux Diables rouges après leur victoire en Croatie. Vraiment, chapeau ! Et enfin, on soulignera que Philippe a réussi à remettre Astrid et Laurent au travail, ce qui n’était pas rien. Il est vrai que, sur le coup, il a un peu été aidé par le gouvernement qui menaçait de supprimer leurs dotations. Donc voilà, le 10 sur 10 du roi Philippe est amplement mérité, on applaudit bien fort…

Maintenant, sans vouloir casser l’ambiance, Bart De Wever a annoncé lundi le programme socio-économique de la N-VA et, aujourd’hui, il doit nous expliquer sa vision du confédéralisme. En gros, ça consiste à tout transférer aux entités fédérées : sécurité sociale, fiscalité, emploi, justice, tout ! En vrai, ça s’appelle le séparatisme et la fin de la Belgique. Mais avec ce qu’il nous a montré jusque-là, je suis sûr que Philippe va pouvoir aller là-contre… Allez, vive le roi Philippe !

Vive le Roi Philippe – La langue bien pendue

Sur le même sujet
Plus d'actualité