L’envahisseur

Sorte de Taxi Driver à pied et sur les trottoirs bruxellois, L’envahisseur met lui aussi en scène un antihéros désabusé.

140151

Sous les traits d’Amadou, un Africain clandestin rêvant d’une existence meilleure. Mais la réalité vire au cauchemar. La faute à des soucis financiers, à une existence qui n’a de "vie" que le nom et à une relation amoureuse trop vite avortée. Le gaillard, d’ordinaire optimiste et enjoué, devient étrange et inquiétant pour son entourage.

Et si le message universel selon lequel "Nous sommes tous l’étranger de quelqu’un" passe globalement bien, on regrettera que le tout puisse ouvrir la porte à une certaine légitimation de la violence (mais c’est du cinéma, n’est-ce pas?). Et que quelques plans trop beaux pour être pertinents (dont la scène d’ouverture, pourtant magnifique) déforcent parfois la dynamique de l’histoire. Les cinéphiles seront conquis.

Voir les salles où ce film est à l’affiche

L’envahisseur
Réalisé par Nicolas Provost (2010). Avec Issaka Sawadogo, Stefania Rocca, Hannelore Knuts – 98’.

Plus d'actualité