L’enseignement supérieur: combien ça coûte?

En Belgique francophone, le ticket d'accès aux études supérieures se situe dans la moyenne européenne: 13e sur 27 en ce qui concerne l'inscription en premier cycle. Honorable. Sauf que le nerf de la guerre n'est pas là.

935903

Hors minerval, entamer un cursus supérieur chez nous représente un investissement non négligeable. Selon une enquête de la Fédération des étudiants francophones de Belgique (FEF) réalisée fin 2011, le coût moyen d’une année d’étude en Fédération Wallonie-Bruxelles varie entre 4.211€ pour un non-kotteur et 9.046€ pour un étudiant kotteur. La prétendue ”gratuité de l’enseignement”, même si ce n’est pas neuf, est bel et bien une chimère. Heureusement, plusieurs systèmes d'aide permettent à certains étudiants et à leurs familles de supporter ces coûts…

Bourses

Il y a bien sûr l’allocation d’études – la fameuse ”bourse” – octroyée par la Fédération Wallonie Bruxelles aux élèves de condition peu aisée. Certes, elle ne couvre qu’une partie des frais. Mais son remboursement n'est pas exigé, sauf en cas d’abandon, de session d’examens incomplète, voire de fréquentation irrégulière des cours. Le montant accordé est calculé en fonction des revenus imposables et du nombre de personne(s) à charge, mais d'autres critères rentrent en ligne de compte. De ce fait, il varie entre 1.800 € et 4.000 €. En sus, tout boursier bénéficie de la gratuité du minerval, et, s'il est en Haute Ecole, des ”droits complémentaires” et des frais administratifs. Attention, un seul échec (bisser) est autorisé pour conserver son droit à l’allocation (moyennant dérogation). Pour plus d'informations: www.allocations-etudes.cfwb.be

Etudiants de condition modeste

Certains étudiants n’entrant pas dans les conditions d’octroi d’une allocation d’études peuvent toutefois être considérés " de condition modeste". Ceux-là se verront accorder une réduction d’environ 461 euros sur leur minerval universitaire. Dans une Haute-Ecole, ils bénéficieront d’une réduction de 111 euros sur leur minerval, seront exemptés de ”droits complémentaires” et ne devront pas payer plus de 374 euros de frais administratifs. Pour plus d'informations: www.enseignement.be

CPAS

Depuis 2002, les étudiants peuvent bénéficier du revenu d’intégration sociale (RIS), soit une aide mensuelle de 785 euros si l’étudiant entame, reprend ou continue des études de plein exercice. En cas d'acceptation du dossier, le CPAS peut également intervenir dans les frais tels que minerval, transports, etc.

Prêt d'études

Cette aide financière est octroyée aux étudiants des familles d’au moins trois enfants à charge. Attention, elle est, elle, remboursable. Avec intérêts.

Aide de l'école

Renseignez-vous aussi auprès de l’établissement choisi… Les écoles disposent de leur propre budget social et peuvent octroyer des bourses aux étudiants n’entrant pas dans les conditions de la Communauté française.

Jobs étudiants

Depuis le 1er janvier 2012, le jobiste a droit à un contingent annuel de 50 jours de travail, faiblement taxés. Au-delà, il devra payer des cotisations sociales. Autre changement: la durée d’occupation maximum passe de 6 à 12 mois. Voir le site www.studentatwork.be, où les étudiants ont accès au nombre de jours qu’il leur reste à prester.

Sur le même sujet
Plus d'actualité