Lenny Kravitz – Black & White America

Que peut-on attendre du neuvième album de Lenny Kravitz? "On me fait les mêmes reproches depuis 20 ans", confiait-il à Moustique lors de la sortie de son avant-dernier disque.

58160

Celui-ci ne se démarque pas fondamentalement du son vintage dont son auteur est l’incontestable champion. Kravitz réussit pourtant à dépasser ses propres clichés dans Liquid Jesus, charmante ballade soul minimaliste, Sunflower, qui évoque à la fois le Brésil et Pacific 808 de 808 State, ou encore Boongie Drop, improbable hybride de reggaeton et de rock, enregistré avec Jay-Z et l’obscur DJ local de la plage des Bahamas où Kravitz a ses habitudes.

Inondé de claviers et de synthés analogiques, très éclectique et métissé, "Black & White America" rappelle aussi le son très soul des B.O. de films blaxploitation et le hard rock funky des seventies. – B.D.

Stand Director's Cut

Stand (Acoustic)

Come On Get It

<object height= »81″ width= »100″> <embed allowscriptaccess= »always » height= »81″ src= »http://player.soundcloud.com/player.swf?url=http://api.soundcloud.com/tracks/10845464″ type= »application/x-shockwave-flash » width= »100″></embed> </object> Come On Get It by lennykravitzmusic

Lenny Kravitz
"Black & White America"
Roadrunner

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité