Léa Seydoux montait les marches de Saint Laurent hier, un an après La Vie d’Adèle.

C’est dans une somptueuse robe Prada vert émeraude qu’une Léa Seydoux rousse et souriante foulait le tapis rouge hier soir, aux côtés de Gaspard Ulliel ou Amira Casar pour le film de Bertrand Bonello.

1104562

La petite fille chérie de la famille du cinéma Seydoux (son grand-père est patron de Pathé, son oncle de Gaumont) recevait la Palme d’or l’année dernière pour la sulfureuse Vie d’Adèle d’Abdellatif Kéchiche, avec sa partenaire Adèle Exarchopoulos. C’était la première fois qu’une Palme d’or était ainsi partagée entre un réalisateur et ses actrices. Le trio avait enflammé la Croisette pendant dix jours, puis la presse entière pendant plusieurs mois suite aux polémiques autour du tournage du film, dans lesquelles les actrices et le cinéaste s’étaient écharpés par articles interposés.

Léa Seydoux interprète Loulou de la Falaise, une des muses de Saint Laurent dans le biopic de Bonello. Notons que c’est Laura Smet qui interprétait Loulou dans le film de Jalil Lespert, YSL, l’autre biopic sur Yves Saint Laurent avec Pierre Niney dans le rôle du couturier.

On découvrira bientôt Léa Seydoux dans le film grec Lobster, aux côtés de Colin Farrel et Rachel Weisz. Il s’agit du premier film anglophone de Yorgos Lanthimos (Canine). Après avoir obtenu un petit rôle dans le western de Quentin Tarantino Inglorious Bastards, Hollywood s’ouvre enfin à elle.

 

 

 

 

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité