Le Royal Baby se nomme Charlotte, Elizabeth et Diana

Royal Baby II ne s’appelle plus Royal Baby II – ce qui fait limite “Star Wars” - mais Charlotte Elizabeth Diana. 

1353355

On se doutait que l’identité de la petite princesse de Cambridge, née samedi, n’allait pas tourner autour de Britney, Lindsay ou Kimberly, mais là c’est du high-level de chez sang bleu. Avec hommage à la reine Charlotte (née en 1744) – mais peut-être aussi un clin d’oeil au grand-père, Charles – révérence à la reine Elizabeth (qui, dit-on, n’a pas encore fait connaissance avec l’enfant) et spécial tribute à Lady Di (mère de l’heureux papa), ce qui devrait donner des frissons à ses fans et les ramener à la belle époque de Duran Duran. Les bookmakers plaçaient en tête de liste Alice, mais ils se sont trompés. Alexandra a également eu les faveurs des parieurs, mais ils étaient à côté de la plaque. Première fille accueillie à la maison Windsor depuis la naissance, il y a 25 ans, de la princesse Eugnénie, fille d’Andrew, la princesse de Cambrige s’est automatiquement installée est quatrième position dans le rang de succession, décalant son oncle, le prince Harry, à la cinquième place. Cette annonce de Buckingham Palace sur les prénoms de la fille de William et Kate (qui, l’après-midi de l’accouchement apparaissait en public dans une forme et une ligne dignes d’une pub pour le yaourt nature) devrait faire baisser le volume de l’intensité médiatique qui, sans atteindre le pic d’hystérie à la naissance du prince Georges, a quand même encore prouvé que les Anglais restent passionnés par le moindre de souffle de vent dans l’arbre généalogique de leur famille royale. La naissance de Charlotte Elizabeth Diana a également envoyé un peu de rose dans la campagne pour les élections législatives qui auront lieu jeudi, campagne très brièvement suspendue le temps de s’écrier: “It’s a girl”. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité