Le Quatuor

Un célèbre quartette new-yorkais se trouve plongé dans le désarroi lorsqu’un de ses membres annonce sa maladie et sa retraite probable. Au cœur de ce film émouvant, la musique classique bien sûr, mais aussi le battement des cœurs.

899603

Le second film du réalisateur israélo-américain Yaron Zilberman est avant tout l’occasion de dresser un portrait de groupe, qui fait le bilan après 25 ans de travail commun. Quatre fortes personnalités du cinéma se prêtent au jeu, Christopher Walken (fragile en doyen du groupe) et Philip Seymour Hoffman (formidablement vivant comme toujours) en tête.

La musique devient l’occasion d’une réflexion sur le temps qui passe, qui sépare les uns ou rapproche les autres. Les interprètes s’accrochent à travers l’un des derniers quatuors à cordes de Beethoven (opus 131), composé six mois avant sa mort.

Seule femme du groupe parmi trois hommes ("celui qu’elle aime, celui qu’elle accompagne et celui qu’elle désire"), Catherine Keener apporte sa composition sensible à ce film qui sonne juste. Très juste. Laissez-vous emporter.

Le Quatuor
Réalisé par Yaron Zilberman. Avec Philip Seymour Hoffman, Christopher Walken, Catherine Keener et Mark Ivanir – 105’.

Sur le même sujet
Plus d'actualité