Le festival de Cannes aime (encore) les Belges

Depuis vendredi, nous connaissons donc les films sélectionnés en compétition officielle pour cette édition 2012 du festival de Cannes.

345841

Un seul film belge en lice: A perdre la raison (photo) de Joachim Lafosse sur le quintuple infanticide de Nivelles. Et si un seul réalisateur s’offre cette année le voyage, de nombreux acteurs belges seront pourtant à l’honneur.

Jérémie Renier (pour L’éléphant blanc de l’Argentin Pablo Trapero), Matthias Schoenaerts et Bouli Lanners (dans De rouille et d’os du français Jacques Audiard), Emilie Dequenne (pour A perdre la raison de Joachim Lafosse) ou encore Benoit Poelvoorde (Le Grand soir de Kervern et Delépine).

L’éléphant blanc

De rouille et d’os

Le Grand Soir

Mais ce mardi, nous apprenions les sélections pour deux autres catégories du festival: La Semaine de la Critique et la Quinzaine des réalisateurs. Et là, émergent deux bonnes surprises. Deux films Belges s’ajoutant en effet à liste.

Tout d’abord, Hors les murs de David Lambert qui fera partie des sept films en compétition dans la Semaine de la critique.

Ensuite, Ernest et Célestine, l’adaptation de la série enfantine de Gabrielle Vincent produite par Vincent Tavier, scénarisée par Daniel Pennac et co-réalisée par Patar et Aubier (Panique au village).

Le rendez-vous est pris. Le festival de Cannes débutera le 16 mai.

Sur le même sujet
Plus d'actualité