Le décryptage du phénomène Sia

Après vingt ans de carrière, l'artiste australienne connaît enfin la consécration. Buzz, chiffres, polémique, marketing... On vous dit tout.

1276271

"Chandelier réunit toutes les qualités pour s'imposer comme un des hits majeur de l'année. Une superbe ballade, située entre Babooshka de Kate Bush et Umbrella de Rihanna, qui est servie par un magnifique clip. Après toutes ces années, La chanteuse australienne mérite de percer enfin en solo." Voilà ce que nous écrivions dans le Moustique du 25 juin 2014. Huit mois plus tard, Chandelier est devenu le phénomène que l'on sait et son interprète, Sia Kate Isobelle Furler, plus connue sous le (pré)nom Sia, fait l'objet de toutes les attentions. Une consécration pour cette artiste qui a fait ses débuts voici vingt-cinq ans, s'est plusieurs fois réinventée et s'impose, avec quatre nominations, en concurrente sérieuse de Beyoncé et de Sam Smith dans la course aux Grammy Awards qui sont décernés ce 8 février. Décryptage…

> Qui est Sia?

Sia Furler est née le 18 décembre 1975 à Adelaïde. A dix-sept ans, elle fait ses débuts comme choriste dans un groupe d'acid jazz, Crisp, dont le succès reste local. Après la mort de son compagnon dans un accident de voiture, elle s'installe à Londres au début des années 2000. Si ses premiers disques solo ne marchent pas, elle a plus de succès comme choriste chez Jamiroquai, Massive Attack et surtout pour Zero 7, groupe de trip-hop avec qui elle enregistre deux albums électro crépusculaires. Tout en poursuivant sa carrière solo, Sia écrit, compose et chante pour les autres. Elle a notamment collaboré avec Christina Aguilera, Flo Rida, David Guetta, Céline Dion, Britney Spears, Jennifer Lopez, Maroon 5 ou encore Katy Perry. Son sixième album solo, "1000 Forms Of Fear", sur lequel figure son tube Chandelier, est sorti au mois de juillet 2014.

> Qui est la danseuse de Chandelier?

Le succès du single Chandelier est indissociable de son clip qui affiche près de 490 millions de vues sur YouTube et  fait l'objet sur la Toile d'autant d'hommages que de parodies. Sia, qui a conçu pour sixième album solo un plan marketing jouant la carte du mystère (voir ci-dessous), recrute pour les besoins de cette vidéo la jeune danseuse américaine Maddie Ziegler qui signe une étonnante chorégraphie animale dans un body couleur chair et une perruque blonde. Originaire de Pittsburgh, Maddie (douze ans) est une star de l'émission de téléréalité américaine Dance Moms et de la série Drop Dead Diva. Elle accompagne Sia sur toutes les grosses émissions télé pour danser pendant que le groupe joue Chandelier et que son interprète chante dos au public. Annoncée comme une suite de Chandelier et comme le "deuxième volet d'une trilogie", la vidéo du nouveau single de Sia, Elastic Heart, suscite un nouveau buzz. Maddie Ziegler en est toujours la vedette, mais cette fois, aux côtés du comédien Shia LaBœuf avec qui elle danse dans une cage. Là où Sia veut montrer "un duel et une métaphore de l'existence", certains y voient une dérive pédophilique. Bien joué. En deux semaines d'exploitation sur YouTube, plus de 72 millions d'internautes ont visionné ce clip. "Sia voulait simplement que je danse comme un loup avec mon partenaire", se justifie Maddie. "Pour moi, c'était tout à fait normal comme chorégraphie."

> Pourquoi Sia se cache-t-elle?

Pour faire parler d'elle bien sûr. Partant du principe qu'on ne suscite jamais autant de curiosité que lorsqu'on montre qu'on veut se cacher, Sia décide de masquer son visage pour assurer la sortie de son album "1000 Forms Of Fear".On vous rassure, elle n'a pas toujours été comme ça. En 2010, lors de son concert à l'Ancienne Belgique, elle chantait face au et sans sac poubelle -en papier recyclé- sur la tête. Sa firme de disques de l'époque, Universal, nous envoyait de beaux portraits de son visage.  Même si cette attitude tient du calcul, son message "anti fame" publié le 25 octobre 2013 dans le magazine américain Billboard ressemble pourtant à une déclaration de foi sincère. "Le succès et moi, c'est un couple qui ne fera jamais bon ménage. Jusqu'à présent, je n'ai jamais été très célèbre mais j'ai côtoyé beaucoup de gens célèbres et je ne veux pas être à leur place." Dont acte.

> Sia, buzz ou vrai succès?

Bénéficiant de l'effet "Chandelier", son dernier album "1000 Forms Of Fear" vient de dépasser le cap des 500.000 exemplaires vendus dans le monde. C'est un succès mais pas vraiment un carton. Le site français PureCharts rappelle que Sia est surtout populaire aux Etats-Unis (200.000 exemplaires vendus) où elle pourrait augmenter ses scores en cas de bonne performance aux Grammy Awards. En France, son disque vient d'atteindre la barre symbolique des 100.000 copies. Elle reste cependant très loin des scores de Johnny, Souchon/Voulzy, Zaz, Indila, Calogero et autre Kendji Girac.

 

 

5 tubes avant Chandelier

> Distractions, Zero 7, 2001 .

Sia Furler chante sur cette langoureuse plage électro/trip-hop qui figure sur "Simple Things", premier album du collectif britannique Zero 7. Nominé au Mercury Prize, ce disque permet alors à Sia de jouer dans tous les festivals alternatifs, notamment au Pukkelpop.

 

> Breathe Me, Sia, 2004

Ecrite par Sia, cette chanson figure sur son troisième album solo "Colour The Small One". Les ventes restent confidentielles jusqu'au jour où "Breathe me" sert de générique dans l'épisode final de la série Six Feet Under diffusé sur HBO en 2005. Breathe me est aussi utilisé pour la campagne publicitaire de Coca-Cola aux des Jeux Olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver.

 

> Titanium, David Guetta, 2011.

On se moque souvent de David Guetta, mais il n'empêche que l'"homme qui joue avec un seul doigt" a du flair pour dénicher les voix. Co-signée Guetta et Sia et chantée par cette dernière, cette ballade house est extraite du blockbuster  "Nothing But The Beat". Si on ne tient compte que des ventes, c'est le plus gros tube de Sia.

 

> Diamonds, Rihanna, 2012.

Selon la légende désormais bien entretenue, Sia n'aurait mis que quatorze minutes pour écrire le texte de cette chanson enregistrée par Rihanna sur l'album "Unapologetic". Oui, cette ballade bling-bling est très similaire à Chandelier.

 

> Guts Over Fear, Eminem, 2014.

Eminem invite Sia sur cette chanson qui sert de générique final au dernier thriller Equalizer d'Antoine Fuqua avec Denzel Washington dans le rôle principal. Elle se retrouve sur la compilation "Shadly XV" du label d'Eminem. Pour ne pas concurrencer son propre disque solo, Sia ne fait aucune promotion pour ce titre.

 

Plus d'actualité