Le chat du Rabbin

Après avoir porté la vie de Gainsbourg à l'écran, Joann Sfar adapte sa BD culte en 3D. Pitch délirant. Dans l'Algérie coloniale, un chat doué de parole veut faire sa bar-mitsvah pour plaire à sa maîtresse, la fille du rabbin.

34317

Le voyage les mènera à travers le désert jusqu'en Ethiopie, vers une Jérusalem imaginaire. Bavard, brillant, fantaisiste, le film de Sfar parle de religion comme on devrait toujours en parler, avec humour et intelligence, sans jamais sacraliser ni le Livre ni le Verbe. Si le scénario se perd parfois entre les hommes et les dieux dont il se moque, on en retient un conte oriental précieux sur la culture juive, et un hymne joyeux à la tolérance entre les peuples.

Certes, le format BD reste un must. Mais ce film d’animation (qui échappera aux plus petits) est à partager. – J.G.

Le chat du rabbin
Réalisé par Joann Sfar (2010). Avec les voix de François Morel, Maurice Bénichou et Hafzia Herzi – 100'.

Sur le même sujet
Plus d'actualité