Le Carnet de bord de Roscoe: « D’abord, passer la frontière »

Le groupe liégeois s'est envolé au Québec pour y défendre son excellent album "Cracks" au cours d'une mini-tournée. Suivez leur journal de bord.

506582

Quand on nous a invités à jouer à Pop Montreal il y a quelques mois, on a eu une réaction du genre “euphorie”. C’est la phase 1. 

 

Franchir l’atlantique avec son groupe de potes, c’est bien. Pour faire de la musique, c’est le rêve ! Puis c’est facile. On décolle on atterrit, on joue, on s’amuse puis on revient pleins de souvenirs, POINT.

 

La phase 2, c’est les grands questionnements. Plus on en parle avec les gens, plus on se pose des questions. On prend les instruments avec ? On dort où ? Tu connais pas quelqu’un qui connait Montréal ? Faut un van pour transporter le matos, non ?

 

LES GENS : “Eh faites gaffe, les gars, c’est Pop Montreal, y a 400 groupes qui jouent sur 4 jours, tous les stocks de Montréal seront vides cette semaine-là !”
NOUS : “Ouais, mais bon, c’est dans 3 mois, on a le temps, non ? Puis on jouera surement dans des bars, on va pas trop se prendre la tête pour le matos, on y va à l’arrache !”
La phase 3, c’est 3 semaines avant. On s’y est pris un peu tard pour toutes les demandes de prix, tous les arrangements…faut tout finaliser, putain, on part dans 20 jours !
LES GENS : “T’es sûr que ça ira ?
NOUS : “Mouais
LES GENS : “Puis t’as vu ? Vous jouez juste avant Arthur H au Rialto Theatre (photo) finalement…! Et ca ressemble pas à un bar. Faudrait pas revoir votre commande de matos ?”
NOUS : “Mouais”

 

Les 3 semaines s’écoulent et on essaye de gérer au mieux.

 

Enfin, y a quand même la dernière phase. Aujourd’hui. Veille du départ. Tout semble réglé. Y a plus qu’à faire la valise et passer la frontière.

 

Et vus les contrôles canadiens, c’est pas joué d’avance.

 

Surtout avec des douaniers pour qui nos 15 pédales d’effets ressembleront plus à un dispositif  de déclenchement d’explosifs qu’à un instrument de musique.

 

LES GENS : “Et tu vas passer, avec tout ça ?”
NOUS : – “Mouais…J’te dirai ça demain”

Sur le même sujet
Plus d'actualité