Laurent Voulzy – Lys & Love

L'orfèvre de la mélodie marie ses passions pour les Beatles et le Moyen Age sur un album d'une modernité bluffante.

144471

Comme tous les gamins en culottes courtes, Laurent Voulzy a dû recevoir un château fort lors d'un Noël de son enfance. Sauf que chez lui, ce cadeau a donné naissance à une passion pour le Moyen Age. A douze ans, la deuxième chanson (la première était un hommage à Elvis, on vous rassure) qu'il compose est basée sur un thème médiéval.

A treize, il découvre la version originale du Roman de la Rose. "C'était dans un vieux français difficilement compréhensible mais j'étais emporté par le son des mots",se souvient-il.Aujourd'hui, à bientôt soixante-trois ans (il les fête ce 18 décembre), Voulzy marie enfin sa curiosité folle pour cette époque et son amour presque maniaque de la pop des Beatles.

C'est à Abbey Road qu'il a enregistré "Lys & Love". Un nouveau disque, le premier en dix ans composé de chansons inédites. Un nouveau chef-d'œuvre.

Sur le papier, le projet était casse-gueule. S'inspirer de Jeanne d'Arc pour un premier single (Jeanne) ou d'un poème de Charles d'Orléans écrit dans un cachot anglais et y ajouter des notes de musique (En regardant vers le pays de France), ça peut se transformer très vite en variété folklorique façon Nolwenn chez les Bretons ou en concept zen à la Enya.

Mais Voulzy reste un orfèvre de la mélodie et un faiseur de tubes. Comme il l'avait déjà esquissé sur I Want You en 2001, il privilégie ici l'électro minimaliste et habille ses chansons – dont la moitié écrites par son pote Souchon – de cordes. Laurent chante en français et en anglais. Il évoque le passé mais reste moderne dans son approche. Il invite la légende Roger Daltrey des Who), mais aussi la jeune chorale de Bordeaux.

On entend le vent, des cloches, des cavalcades et surtout le timbre tout en douceur d'un chanteur apaisé. Cet album représente une somme de travail, mais il reste simple à l'écoute. Il n'a pas pour ambition de vous rendre plus malin, mais plus heureux. De grâce, écoutez-le du début à la fin, sans zapper sur l'intro ou sur un interlude instrumental, car tout y est à sa place et tout se tient. Bref, c'est formidable. Du tout grand Voulzy.

 

 

La Nuit

Jeanne

Laurent Voulzy
Lys & Love
Sony/BMG

Sur le même sujet
Plus d'actualité