L’âge de glace 4: La dérive des continents

La tribu de L'âge de glace en été, c'est chaud. La preuve...

408208

La productrice Lori Forte le confirme. L’âge de glace est une saga à haute teneur familiale. "Quelle que soit l’intrigue, on en revient toujours à la famille, et à la façon dont Manny, Diego et Sid se soutiennent mutuellement,dit-elle. Ce genre d’histoire et d’humour parle à tout le monde, partout sur la planète."

Le tout saupoudré, comme attendu, par les apparitions d’un des plus beaux personnages d’animation de ces dernières années: l’écureuil Scrat. C’est en effet lui qui, dans l’éternelle poursuite de son gland (sic), déclenchera la dérive des continents.

Mais le film sera aussi parsemé d’une tripotée de nouveaux personnages (la grand-mère de Sid, une brochette de pirates et les copines de classe de Peaches, la fille de Manny).

Tous les ingrédients sont donc réunis pour ne pas geler le box-office. Mais au contraire, faire chauffer les compteurs affichant déjà en tout deux milliards de dollars pour les trois premiers chapitres. Voilà donc une belle idée de sortie en famille. – F.V.

Voir les salles où ce film est à l’affiche

L’âge de glace 4
Réalisé par Steve Martino & Mike Thurmeier (2011). Avec les voix de Gérard Lanvin, Vincent Cassel, Elie Semoun – 94′.

Sur le même sujet
Plus d'actualité