La télé de demain? Toujours plus fou

Revue des nouveautés télé en marge du MIPTV.

1344393

Chaque année les pros de la télé mondiale font leur marché des programmes à Cannes. Pour présenter aux autres leur catalogue et leurs nouveautés. Ou pour s'en procurer. Petit florilège des nouveautés, toujours plus tarées, à (peut-être) venir sur nos écrans:

Du mauvais exemple. La Hongrie a lancé Hangover ("Gueule de bois") fin 2014. L'expérience commence par une fête très arrosée où la production vient piocher, test d'alcoolémie à l'appui, les plus ivres, et s'amuse à leur faire passer plusieurs épreuves. 

Du fun. Ah, l'humour anglais! Dans Wild Things, les candidats doivent réaliser un parcours et franchir les différents obstacles le plus vite possible. Là où c'est drôle, c'est qu'ils sont en binôme et que l'un guide l'autre… déguisé en énorme animal et ne voyant rien. Gamelles garanties.

Du tout nu. La télé danoise a décidé de rendre la nudité utile. Dans Dénués de tout, quatre candidats sont dépouillés de tous leurs biens pendant un mois. Ils se retrouvent totalement nus dans leur appartement, avec lumière, papier hygiénique et nourriture, mais surtout, avec la possibilité chaque jour de pouvoir récupérer un objet. But honorable de la démarche: mesurer le rapport des jeunes au matérialisme. 

Du glauque. Les Américains ne reculent décidément devant rien. Avec Labor Game ("Jeu de travail"), ils ont décidé d'investir la salle… d'accouchement. A quelques minutes de la naissance de son enfant, la maman est invitée à répondre à toute une série de questions pour gagner des lots pour le nouveau-né.

Du risque. L'accident survenu sur le tournage de Dropped n'a pas refroidi tout le monde. L'Amérique continue dans l'aventure avec Bullseyes où les joueurs doivent relever des défis hautement risqués comme se faire catapulter par un lance-pierre géant…

Du What the fuck? On termine par le programme le plus inutile/barré/risqué (biffez la mention inutile): The Raft ("Le radeau"). Deux duos d'inconnus sont débarqués en pleine mer sur un canot de sauvetage. Leur mission? Tenir pendant six jours sans appeler à l'aide. Entre requins, faim, soif et insolation, les candidats repoussent leurs limites pour… rien puisqu'il n'y a pas d'argent en jeu. Seul enjeu: être sauvé!

Sur le même sujet
Plus d'actualité