La « Petite pipe » de Sébastien fait beaucoup de fumée

La dernière chanson de l'animateur de France 2 ne détend pas tout le monde. Polémique.

1223051

Patrick Sébastien a pondu une nouvelle chanson dont samedi dernier, il a offert la primeur en final de son émission "Les années bonheur" sur France 2. Après avoir fait tourner les serviettes, chanter les sardines, l'animateur a dégainé "Une petite pipe", invitation potache et grivoise à ce que les Français pratiquent la fellation avant d'aller au lit. Car ça détend et ça rend heureux. Mais à l'écoute de cette chanson de fin de kermesse dont  Sébastien a le secret, tout le monde ne s'est pas écrié avec lui "une petite pipe, hourra, hourra". Sa gauloise comptine a déclenché une flopée de réactions sur les réseaux sociaux jugeant la chanson: vulgaire, intolérable dans un divertissement d'une chaîne publique à une heure de grande écoute, médiocre, grossière, honteuse, etc.

Même une responsable politique est montée au créneau sur RTL radio. Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat chargée de la famille, a allumé Sébastien en ces termes: "Il faut se comporter dans le respect des enfants. Je trouve cela limite incestueux de faire chanter cela en famille à 20h50. Et comme vous le savez, la lutte contre l'inceste et la pédophilie est une de mes priorités"… Incestueux?? Rien que ça?  Houuu, ça va loin et  n'importe comment, d'autant que ladite responsable politique a précisé qu'elle n'avait pas vu l'émission, ni entendu la chanson. 

Et connaissant Patrick Sébastien, il doit être vert de rage qu'on lui fasse de but en blanc un tel procès. Oui, ça ne vole pas haut, c'est grossier, grivois et digne de cet ex-échangiste libertin, mais Sébastien est surtout un sale gamin espiègle content d'un nouveau mauvais coup.  Allez, tout le monde se détend. On va dire "Une petite pipe" pour l'animateur et un bain avec le "Petit bonhomme en mousse" pour madame la secrétaire d'Etat. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité