La maison des ombres (The Awakening)

Angleterre, 1921. Florence Cathart, écrivain et chasseuse d’esprits, est appelée à la rescousse par Mallory, un mutilé de la Grande Guerre, professeur dans un pensionnat à la campagne.

365312

En effet, l’esprit maléfique d’un enfant serait responsable d’une mort mystérieuse. Pas facile de réinventer le genre des films de fantômes, d’autant que The Others et L’orphelinat sont passés par là.

Et si l'ambiance est lourde et tendue, c’est dans ses à-côtés que le film est le plus intéressant. Quand il s’attache à cette dame qui cherche à trouver sa place dans une société victorienne suspicieuse à l’égard des femmes savantes.

Ou à cet homme, rongé par ses propres fantômes. Mais dans son entêtement un peu ridicule à vouloir créer la surprise, le réalisateur, Nick Murphy, finit par casser son jouet.

Voir les salles où ce film est à l'affiche

The Awakening
Réalisé par Nick Murphy (2012). Avec Rebecca Hall, Dominic West, Imelda Staunton – 106'.

Sur le même sujet
Plus d'actualité