La lutte des classes

Les classes sociales les plus basses sont-elles si éloignées des classes supérieures du royaume?

36772


Catégories haute et moyenne-haute

1. La qualité et l'accessibilité des soins médicaux
2. L'état de santé de vos proches
3. La qualité de l'enseignement
4. L'avenir social et professionnel des enfants
5. Le comportement général des enfants

Catégories moyenne-basse et basse

1. La qualité et l'accessibilité des soins médicaux
2. L'état de santé de vos proches
3. La qualité de vie
4. L'avenir social et professionnel des enfants
5. Le maintien du système des pensions

Mais encore…

Dans les deux catégories sociales les plus basses, 99,5 % des répondants trouvent importante ou très importante la question de la qualité des soins médicaux. En revanche, l'état de santé personnel y est jugé moins crucial.

Les Belges francophones les moins favorisés se montrent les plus soucieux de l'avenir des personnes âgées, des allocations versées par l'Etat et par les solutions de garde des enfants. C'est vrai aussi pour la question d'avoir ou non des enfants.

La lutte contre le réchauffement climatique touche plutôt les individus dont le niveau d'éducation est bas, ainsi que les ouvriers.

De façon générale, les deux catégories les plus aisées sont moins préoccupées par l'argent. En revanche, c'est bien le groupe social "élevé" qui se montre le plus réactif quand il s'agit de gagner beaucoup d'argent.

Gagner au Lotto est une préoccupation mineure, que ce soit pour les nantis ou pour ceux dont les fins de mois sont plus difficiles.

Parmi les cinq sujets considérés comme les moins importants, les seuls éléments différents d'une catégorie à l'autre sont les activités culturelles (citées par les catégories les moins riches) et le prix des loyers (cité par les plus aisés).

Sur le même sujet
Plus d'actualité