La folie Almayer

Cinéaste, vidéaste, la Belge Chantal Akerman est dépositaire d’un cinéma exigeant, intellectuel, voire par moments hermétique.

La folie Almayer

Mais ne pas tenter l’aventure de ce film a priori théâtral et déconcertant serait à notre sens une regrettable erreur. Mais on vous aura prévenu, cette adaptation libre du premier roman de Joseph Conrad demande un peu d’effort au spectateur.

Beaucoup d'efforts, diront certains… Plongée au cœur d’une jungle qui ressemble à s’y méprendre aux tourments intérieurs d’un père fou d’amour pour sa fille au point de l’emprisonner, le film file la métaphore de la démence progressive d’un colon chercheur d’or. Avec deux acteurs de choix: le fleuve noir et la nature, prison terrifiante et belle.

Filmés magnifiquement par Akerman et habités par un Merhar parfaitement hébété et perdu, ils offrent à l’histoire un envoûtement peu commun. Voilà un voyage que nous avons aimé, même si d'autres l'ont trouvé indigeste.

Voir les salles où ce film est à l'affiche

La folie Almayer
Réalisé par Chantal Akerman (2012). Avec Stanislas Mehrar, Aurora Marion, Marc Barbe – 127’.

Plus d'actualité